Groupe de pratique de la CNV

Groupe de pratique de la CNV

État
En cours

La Communication non violente (CNV) est un outil que le Clan a adopté dès 2019. Il s'est très vite révélé indispensable pour mener à bien des projets collectifs. Cet art de vivre permet d'être en meilleure relation avec soi-même et avec les autres. Par un principe de base assez simple qui distingue les pensées, les sentiments et les besoins existant en chaque individu il permet de dépasser l'état stérile des jugements, des croyances, des perceptions et d'aller là où la connexion est possible entre deux personnes, les besoins universels.

La Communication non violente nous invite à formuler des demandes à autrui ou à soi-même, demandes éclairées par le processus qui a ouvert l'espace des possibles et nous permet de comprendre qu'il y a toujours plusieurs stratégies possibles pour répondre à ses besoins.

Nous ne pouvons que vous conseiller de vous documenter sur le sujet pour aller plus loin !

Depuis juin 2020, un groupe de pratique de la CNV a vu le jour au Clan : nous nous retrouvons en moyenne toutes les trois semaines pour pratiquer la CNV à travers des exercices pratiques basés sur des situations réelles rencontrées par les participants.

Étapes du projet : où en sommes-nous?

  • Septembre 2019 : Participation de 3 membres du Clan à une journée découverte de la CNV organisée par l'association Floraisance et animée par Noëlle Leroux (https://leroux-cnv.re/)
  • Février - mai 2020 : Formation de 6 jours à la CNV par plusieurs membres de l'association, toujours avec Noëlle Leroux
  • 11 juin 2020 : Lancement du premier groupe de pratique de la CNV du Clan constitué de 6 personnes
  • Entre juin 2020 et avril 2021 : Rencontres de 2h en présentiel tous les mois puis toutes les trois semaines et échanges dématérialisés en parallèle sur le sujet de la CNV. Au programme: expérimentation, jeux, marelles, discussions autour de la CNV, etc.
  • Mars 2021 - Juin 2021 : Rencontres du groupe annulées du fait du couvre-feu en vigueur à La Réunion
  • Juin 2021 : remise en route du groupe de pratique ! Départ de certains membres et ouverture du groupe à de nouvelles personnes formées à la CNV. La volonté pour cette nouvelle version du projet est de mieux capitaliser sur les nombreuses activités imaginées, testées, outils etc.

Que faisons nous durant nos sessions de pratique de la CNV ?

Vous retrouverez ci-dessous le déroulé type de nos sessions de pratique et des exemples d’outils utilisés. Nous espérons que ces éléments pourront contribuer à nourrir d'autres groupes de pratique ou encourager des groupes à se monter !

Le contenu est complété au fur et à mesure des sessions, il sera bien plus riche d'ici quelques semaines !

Les situations décrites en exemple ci-après sont anonymisées dans le respect de la confidentialité de ce qui se vit, se dit durant ces ateliers.

Si vous pratiquez vous aussi la CNV en groupe ou avez bénéficié de formations avec mise en pratique nous sommes très intéressés par découvrir de nouvelles idées d'exercices, de jeux ou autres à tester lors de nos soirées. N'hésitez pas à nous les partager grâce au formulaire ci-dessous :

📨
Formulaire de contact

Désignation du facilitateur de séance

Avant de commencer nous clarifions qui sera le facilitateur de la session : celui qui accompagnera le groupe dans la progression des différentes étapes et sera garant du cadre. Un maître du temps est également désigné, chargé de nous donner l'heure de temps à autre pour assurer que nous restons dans le format de deux heures.

Temps de centrage

Les sessions démarrent toujours avec un temps de centrage qui permet de couper avec le rythme parfois endiablé de nos journées et de se préparer à être pleinement présents pour la session du jour.

Ce temps de centrage peut prendre plusieurs formes : quelques secondes de silence et de calme intérieur ou encore une méditation guidée si vous avez les mêmes talents que les notres parmi votre collectif !

Rappel du cadre du groupe de pratique

Nous prenons ensuite un temps pour faire le rappel du cadre des sessions, élaboré collectivement :

  • confidentialité de ce qui sera partagé durant la séance
  • acceptation de toutes les émotions et de leurs manifestations
  • bienveillance
  • conscience et maîtrise de son temps de parole pour laisser la place à chacun de s'exprimer
  • il s'agit d'un groupe de pratique de la CNV, pas de thérapie
  • on n'est obligé de rien. Si on ne souhaite pas participer à une séquence c'est ok.
image
Météo du jour

Comme pour toutes les réunions du Clan nous tenons à faire un tour de météo intérieure du jour pour chaque participant. Ces moments permettent au groupe de sentir l'énergie collective du jour, d'identifier si un participant arrive avec des émotions particulièrement fortes, des préoccupations, une énergie débordante, une célébration à partager etc.

Cette météo du jour peut prendre plusieurs formes : un simple tour de parole où chacun s'exprime avec authenticité sur ce qu'il vit en ce début de réunion ou selon un déroulé plus complet, le PEMSR qui invite chacun à faire le point sur son état d'un point de vie Physique, Émotionnel, Mental, Spirituel et Relationnel.

image
Outils expérimentés voire créés par le groupe de pratique

*Remarque : la durée des activités est parfois proportionnelle au nombre de participants, lorsque c'est le cas la durée est suivie par le signe* . Les chiffres indiqués correspondent alors à un groupe de 5 personnes.

La farandole des besoins

25 minutes

L'activité permet d'aider quelqu'un à identifier le(s) besoin(s) nourri(s)/non nourri(s) dans une situation donnée. C'est une activité qui permet en outre de se remettre les besoins en tête et d'enrichir son vocabulaire en la matière.

Frédéric énonce une situation brièvement avec un peu de contexte et identifie le/les sentiment(s) associés, positifs ou négatifs. Pas besoin d'être exhaustif, il doit surtout en sélectionner un.

Tous les autres participants détiennent en leurs mains des cartes représentant des besoins ou à défaut une liste de besoins et vont tour à tour lui proposer des besoins en prenant soin de reformuler la situation en une phrase très courte : "lorsque tu vois que/entends... tu te sens ..., est-ce parce que ton besoin de XXX n'est pas nourri ?" (ou "est nourri" si le sentiment choisi par Frédéric est positif).

Frédéric valide ou non le besoin et garde les cartes / note les besoins qui lui parlent. Une fois que tous ont proposé tous à tour les besoins qui lui semblaient juste, Frédéric reprend sa liste et essaye de sélectionner celui qui est le plus fort dans cette situation pour lui.

Remarque : afin de permettre à Frédéric de se connecter s'il le souhaite à son ressenti pour valider ou non les besoins proposés, on préférera un rythme plutôt lent, et en tout cas donné par Frédéric lui-même.

Le 360

15 minutes *

L'idée est de se pencher sur un mot de la CNV, un besoin ou un sentiment et d'en explorer collectivement le sens, les représentations.

On choisit un besoin ou un sentiment que le groupe souhaite explorer. La carte illustrée est posée au sol ou à défaut le mot est écrit sur un papier bien visible de tous. Après un temps de centrage chacun va prendre la parole à son tour et disposera de 1 minute 30 pour s'exprimer sur le mot choisi. Carte blanche ! Il peut vraiment dire ce qu'il veut durant cette minute avec pour intention d'aider le groupe à clarifier sa représentation de ce terme. Quelques exemples :

  • ce qu'il ressent dans son corps lorsque ce besoin est nourri/non nourri ou lorsque ce sentiment se manifeste
  • des mots qui sont selon lui synonymes, la signification qu'il donnerait au mot
  • des images qui lui viennent, des métaphores
  • des stratégies pour le nourrir
  • des situations rencontrées où ce besoin a été nourri/non nourri, où ce sentiment s'est fait sentir
Stratégie party

10 minutes

Cette activité va permettre au groupe de se partager des techniques, des stratégies employées pour nourrir un besoin donné

Lucile expose rapidement une situation donnée, le sentiment négatif associé et le besoin non nourri à l'origine de ce sentiment.

Tour à tour les autres participants vont lui partager les stratégies qu'ils mettent en œuvre pour nourrir ce besoin, leurs façons de nourrir ce besoin : de manière générale, c'est à dire de façon déconnectée de la situation donnée ou éventuellement dans le cas de la situation proposée par Lucile. Lucile peut elle aussi contribuer en donnant à son tour de parole ses propres stratégies.

Par exemple si Lucile expose une situation où elle a ressenti de la frustration parce qu'un besoin de stimulation n'avait pas été nourri, le groupe va lui proposer plein d'exemples d'activités / d'actions qui pourraient nourrir ce besoin de stimulation : aller faire un escape game, lire un livre en anglais, visionner des TedX, poser des questions à un inconnu sur son métier, apprendre à reconnaître les feuilles des arbres, etc.

Les 4 chaises

Reste à compléter

image

Recevoir un non

Dire non

Exprimer de la gratitude

Ajouter le contenu des différents outils

Tour de déconnexion

Les sessions se terminent avec un tour de déconnexion qui permet notamment de revenir sur la session et de formuler ce qu'on a particulièrement apprécié ou ce qui pourrait être amélioré pour les fois suivantes.